Cocotte et Tire-Bouchon

Image Ecotable

Bistrot de quartier engagé

184 Rue Marcadet, 75018, Paris

www.cocotte-et-tire-bouchon.com

Un grand espace ouvert sur la rue, des quilles de vigneron.nes sur le zinc, des grands-mères qui sirotent leurs menthes à l’eau en terrasse : c’est le tableau d’un début d’après-midi dans ce bistrot-bar à vin bien implanté dans son quartier. Le midi, les travailleurs se régalent d’une formule de compèt’ à 15€ avec, au choix, trois entrées-plats-desserts de saison et toujours une option végétarienne. Le soir les ami.e.s piochent parmi les entrées (rillettes et pâté en croûte maison, houmous à la betterave ou indétrônables panisses) et des plats du jour inventifs (porc caramel, chips et fleur de lotus). Tous ces délices viennent accompagner la très pointue (mais à prix démocratiques) sélection de vins naturels.

Derrières les cocottes, il y a Anne Leplumey, jeune cheffe qui concocte des recettes originales et de saison, « On tente de faire au mieux du bio, du pas traité avec des produits sympas à travailler. C'est important aussi pour nous de faire plaisir à la clientèle du quartier en pratiquant des tarifs accessibles : c’est bien, cela nous oblige à être plus créatifs ! » s’enthousiasme-t-elle. Derrière le tire-bouchon, c’est le patron Cyril Laroche qui officie. Cet amoureux de vin nature a décidé de s’installer à 500 mètres de chez lui par conviction : « Je ne viens pas que faire du business ici, j’habite dans le quartier : c’est les gens avec qui je vis qui viennent chez moi » explique t-il. Cette proximité se retrouve aussi dans sa sélection de vins : « Je ne sélectionne que des vignerons que je connais. Ils travaillent tous proprement, avec le minimum d’intervention lors de la vinification. Quand on sait que le vin est l’agriculture la plus polluante et qu’il peut y avoir plusieurs centaines d' intrants et pourtant rien n'est écrit sur la bouteille : c’est important. » Cyril aimerait développer les circuits courts côté cuisine, pour le moment il se fournit déjà chez les artisans du quartier. Une belle façon de faire du lien dans une ville de 2 millions d’habitants.

Image Ecotable
Image Ecotable
« C'est important aussi pour nous de faire plaisir à la clientèle du quartier en pratiquant des tarifs accessibles : c’est bien, cela nous oblige à être plus créatifs !».
Image Ecotable
Narration Zazie Tavitian - Photographie Lisa Streich
September 25, 2020

Kalimera

Découvrir une autre histoire

Image Ecotable