COIN-OP TABLE

17 Rue de Maubeuge, 75009, Paris

Image Ecotable

Paris-Taipei à pile ou face

Entre la table de jeu et la table à manger, Coin-Op propose une cuisine aussi ludique qu’asiatique. Savant mélange de saveurs taïwanaises et de produits français, Coin-Op nous fait voyager à Taipei à grand renfort de poulet croustillant et de gyoza aux légumes pliés main. Loin des légumes bouillis et du tofu fade, le savoir-faire taiwanais est mis au service d’une cuisine fusion où le végétal est maîtrisé : les légumes sont al dente et le tokan (tofu dont la consistance se situe entre le ferme et le soyeux) aux 5 parfums est sapide à souhait.

Infos pratiques

À propos

  • Formules de 9,50 à 19€
Image Ecotable
Image Ecotable
« Le légume est valorisé en Asie depuis des millénaires. Ici, on s’inspire du savoir-faire taiwanais et leur approche avant-gardiste du végétal. »

Formé à l’Epi Dupin pendant plus de dix ans aux côtés du très engagé François Pasteau, la sensibilité écologique de Thomas Mamaï, fondateur de Coin-Op Table, est une évidence. Il se plaît à remplacer le cabillaud « ultra-menacé » par du lieu jaune et le turbot par de la barbue. Aux manettes avec lui, Yilin Mamaï, taiwanaise et ex-pâtissière chez Guy Savoy, excelle en cuisine où elle garantit le respect des recettes de son pays natal. Ces deux fins gourmets ont tout quitté pour monter leur repaire rue de Maubeuge (9ème). On s’y laisse prendre au jeu du combo gagnant entre gua-bao (le fameux pain vapeur taiwanais fourré) dans l’assiette et bornes d’arcade vintage en salle. Si certains produits secs introuvables à Paris sont importés de Taïwan par bateau, le couple se tourne pour le reste vers les artisans et producteurs français : légumes bio locaux, huile de noisette torréfiée dans le 77 (Ferme de Férolles) ou encore vinaigre de framboise de Corrèze. « J’ai réussi à fidéliser ma clientèle grâce à cette exigence sur les produits », explique Thomas. Chez Coin-Op, l'éco-responsabilité se retrouve jusque dans le tablier, « 100 % français et fait à Epernay ! »

Contributeurs

  • Auteur : Laurène Petit
Image Ecotable
Image Ecotable
« Je pense qu’on n’a pas besoin de dépenser énormément pour bien manger. Ce qui me plaît, c’est travailler et sublimer les produits ménagers comme le potimarron, le fenouil ou la pomme de terre, même s’ils sont moches et un peu déformés. »

Auberkitchen

Découvrir une autre histoire