Désirée Café

5 Rue de la Folie Méricourt, 75011, Paris

Contenant accepté

Image Ecotable

Bien plus qu’un café de quartier !

Les murs sont en l’état, en béton brut. Pourtant, une atmosphère délicate et sereine plane, empreinte de poésie. La Désirée se divise en deux espaces, avec les plantes pour fil conducteur. D’un côté, un café comptant une petite dizaine de tables tout au plus, intérieur et terrasse compris. De l’autre, séparé par une verrière, un espace dédié aux compositions florales. On passe ainsi, ça et là, de l’odeur enivrante du café à celle subtile des fleurs de saison toujours cueillies en France. Ce jour là, pour se régaler, on trouvait une soupe ramen, bouillon de poulet, porc croustillant, oeuf tamago, champignons et légumes de saison ou des courgettes farcies à la ricotta et aux noisettes accompagnées d’une salade de quinoa au fenouil et cranberries.

Infos pratiques

À propos

  • Prix moyen : 9-13€
Image Ecotable
Image Ecotable
« Notre carte est courte, on fait tout maison et on favorise les circuits courts. D'ailleurs, notre pain est fait par un voisin boulanger passionné de fermentation ! »

« Tu viens, on sème ». Voilà qui résume bien l’esprit léger mais pourtant engagé de Mathilde et Audrey, trentenaires en reconversion professionnelle, qui ont ouvert en 2018 ce commerce charmant, mi-café, mi-fleuriste. À la tête de Désirée, le duo peut se vanter avec fierté d’être un des rares fleuristes de la capitale (voire du reste de la France) à ne proposer que des fleurs françaises et de saison à leur clientèle, dans un secteur où la grande majorité des fleurs provient de cultures étrangères (notamment africaines) et parcourt des milliers de kilomètres en avion avant d’atterrir dans nos vases. « 95 % des plantes mises en vente viennent d’Ile-de-France. » Cette exigence du local et du respect des saisons, elles l’appliquent autant à cet espace fleuriste qu’au café. « Notre carte est courte, on fait tout maison et on favorise les circuits courts. D'ailleurs, notre pain est fait par un voisin boulanger passionné de fermentation ! » Mais le succès de Désirée ne tient pas qu’à cette double activité. Le choix du café et du thé, provenant de petites coopératives issues du commerce équitable ou de toutes petites productions, ou encore le chaï concocté à Paris-même sont autant de raisons de s’y restaurer !

Contributeurs

  • Auteur : Maeve AT / Jeanne Bourdier
  • Photos : Rodney Paul
Image Ecotable
Image Ecotable
« Dans notre espace fleuriste, 95 % des plantes mises en vente viennent d’Ile-de-France. »
Image Ecotable

Altermarché

Découvrir une autre histoire