Holybelly

Image Ecotable

Bien plus qu’une adresse à brunch

5 et 19 rue Lucien Sampaix, 75010, Paris

holybellycafe.com

Au 5 et au 19 de la rue Lucien Sampaix dans le 10ème arrondissement de Paris, Holybelly, restaurant aux deux adresses, est un incontournable du quartier. Inspiré des restaurants australiens, qui allument les fourneaux et les cafetières aux aurores pour nourrir les habitués en collations salées, Holybelly sert sans discontinuer de 9h à 16h. A Holybelly5, on trouve les fameux pancakes, “eggs and sides” ainsi que des plats spéciaux du jour, copieux et de saison que l’on peut accompagner à sa guise des cafés de la Brûlerie de Belleville. A Holybelly19, on se régale au petit déjeuner avec des assiettes d'inspiration scandinave à partager (ou pas!) et au déjeuner avec les plats du jour, entrée et dessert en option. Bien plus que des adresses où bruncher, Holybelly est la promesse d’un sentiment de réconfort, offert par la qualité de sa cuisine et de son accueil.
  • Vd Viande durable
  • Ca Contenant accepté
  • P Pêche Durable
  • Cc Circuit Court

En bref – Viande durable, Contenant accepté, Pêche Durable, Circuit Court

Image Ecotable

Les fondateurs d’Holybelly, Sarah et Nicolas, ont ramené de leurs expatriations à Vancouver et Melbourne l’envie d’entreprendre à leur façon, la culture du petit déjeuner salé et les secrets de l’hospitalité à l’anglo-saxonne. Un bagage solide qui leur a permis d’inventer une restauration unique à Paris, rapidement adoptée aussi bien par les locaux que les touristes et les expatriés. Quelques mois après son ouverture en 2013, HolyBelly doit pousser les murs, devant la queue qui s’allonge pour prendre un petit déjeuner digne de ce nom. Aujourd’hui, une équipe de 32 personnes veille à la longévité du restaurant dans ses deux adresses. “Depuis 2013, nous n’avons jamais changé de cap. Notre exigence en cuisine et notre manière d’accueillir sont les mêmes”, explique Nicolas. Chez HolyBelly, on ne plaisante pas avec la notion de qualité. Les œufs sont bio et cuisinés un jour après la ponte, le bacon vient d’un élevage plein air en Mayenne. Conscients du volume de nourriture que représente leur activité, le couple est vigilant à son impact environnemental en début et en fin de chaîne. Le sourcing est bio au maximum et les biodéchets sont collectés et transformés en compost. Un dernier secret, lui, bien gardé et inimitable : le cœur que Sarah et Nicolas mettent à l’ouvrage.

Image Ecotable

« Nous commandons 4000 œufs et 150 kg de bacon par semaine. Nous avons toujours eu à l’esprit que nous devions prendre nos responsabilités vis-à-vis de l’impact qu’avait notre restaurant sur l’environnement avec un tel volume. »

Image Ecotable
Image Ecotable
« Depuis 2013, nous n’avons jamais changé de cap. Notre exigence en cuisine et notre accueil chaleureux sont les mêmes. Les clients savent que ça va être bon et qualitatif. »
Image Ecotable
Narration Marion Favre - Photographie Arthur Crestani
July 8, 2021

Origines

Découvrir une autre histoire

Image Ecotable