La Gamelle des Voirons

9 Route de la Boissière, 74380, Cranves Sales

100% Veggie, Bio, Locavore, Contenant accepté, Circuit Court

Image Ecotable

Délicieuse affaire de famille

Elle est bio, 100 % végé et conviviale. Toute de bois à l’intérieur et verdoyante à l’extérieur. La Gamelle des Voirons est la table éthicurienne de Haute-Savoie où chaque hôte est reçu comme un ami. La carte, déclaration d’amour sans cesse réécrite aux légumes de saison, chérit ses papilles avec un assaisonnement toujours au cordeau donnant le beau rôle à un extra poivre de Madagascar. Ce midi-là, la courgette se démultiplie en spaghettis crus avec tomates et feta, avant de se fondre ni vu ni connu dans un brownie. Et le soir, le céleri se métamorphose en un célerisotto cremoso au mascarpone à convertir les plus végéto-sceptiques.

Infos pratiques

À propos

  • Prix moyen : 26€
Image Ecotable
Image Ecotable
« La Gamelle maîtrise l’assaisonnement. Des gens viennent pour les poireaux vinaigrette ou le carpaccio de betterave… parce qu’il y a la bonne dose d’huile d’olive et le bon nombre de tours de poivre. »

La Gamelle des Voirons, c’est d’abord celle que partage la famille Humblot, des bio-convaincus de la première heure. Après vingt ans en ébénisterie pour Christophe et trente ans en événementiel pour Sophie, le couple, épaulé par leurs filles et quelques stages en permaculture, lance l’affaire en 2017. Pourquoi ? « On faisait toujours le même constat : quand on est au resto à l’extérieur, on subit ce qu’on mange parce qu’on ne sait pas ce qu’on mange », regrette Sophie. Et Christophe d’embrayer : « Nous, on voulait que les gens sachent exactement ce qu’ils ont dans leur assiette. On voulait leur offrir une gamelle comme celle qu’ils auraient pu se faire eux s’ils en avaient eu le temps. » Il faudra laisser mûrir leurs convictions jusqu’à la sortie du premier confinement pour que l’enseigne devienne en juin 2020 végé à 100 %. « Il ne faut pas que ce soit un outil marketing le végé ou le bio, c’est un engagement. Notre projet, ce n’est pas de devenir riche, c’est transmettre quelque chose aux générations suivantes, à nos filles. » Le couple, qui se définit volontiers comme « passeur de saveurs », n’est pas peu fier de nous annoncer que leur fille Eudoxie reprendra les gamelles dans le monde d’après.

Contributeurs

  • Auteur : Clémentine Boulard / Jeanne Bourdier
  • Photos : Nicolas Videment
Image Ecotable
Image Ecotable
« Les gens qui adhèrent vraiment à l’écologie aujourd’hui, ce sont les enfants. Et ce sont nos premiers clients ! Souvent les parents nous confient que c’est eux qui les ont amenés ici. Et ils dévorent tous nos légumes… c’est beau à voir ! »
Image Ecotable

Le Café du Théâtre de la Cité

Découvrir une autre histoire