La guinguette d’Angèle

34 Rue Coquillière, 75001, Paris

Bio, Zéro-déchet, Contenant accepté

Image Ecotable

Éloge de l’alimentation positive

Les guinguettes d’Angèle, services de vente à emporter et traiteur dopés à la cuisine végétale, sont de véritables institutions dans l’univers de la gastronomie éthique et joyeuse. Leur mantra ? Proposer une cuisine saine et solaire, 100 % faite maison, construite selon les grands principes de la naturopathie et de l’ayurvéda et confectionnée avec beaucoup de bienveillance. Salade de fenouil rôti sur une crème de sésame citronnée, brownie à la patate douce et aux noix de pécan, risotto vert aux herbes fraîches… Les recettes qu’Angèle crée avec son équipe sont ultra digestes, colorées et surtout très gourmandes. Le tout sans gluten et avec toujours une option végane à la carte.

Infos pratiques

À propos

  • Prix moyen : 6€
Image Ecotable
Image Ecotable
« Comme on fait beaucoup de jus, on récupère la pulpe pour faire des crackers à servir avec un houmous par exemple. Pareil avec l’okara des boissons végétales, on l’utilise pour confectionner nos cookies. Ainsi, on limite considérablement notre production de déchets ! »

Angèle a le rire communicatif et une énergie positive qui rayonne. L’esprit guinguette, elle l’a hérité de ses deux grand-mères, chacune à la tête d’un de ces établissements champêtres où l’on vient danser, manger et surtout profiter de la vie. « Travailler dans un cadre agréable, avec une bonne ambiance, avoir de bonnes relations avec nos fournisseurs, nos livreurs… C’est hyper important pour moi ! », confie la jeune femme. De son enfance, elle hérite également d’un lien très fort avec la nature et les produits locaux. « Quand j’étais jeune, je passais beaucoup de temps dans le Sud, au milieu des poules et du potager. Ma famille m’a transmis l’amour de la cuisine faite maison avec des produits chouchoutés. Cet environnement m’a aussi inculqué la valeur de la vie d’un animal. » Initiée à l’ayurvéda à 15 ans puis formée à la naturopathie, elle prend naturellement le chemin d’une cuisine saine pour ses deux établissements parisiens. « On travaille des aliments bio et français au maximum, on privilégie les avocats corses à ceux du Pérou et les kiwis de l’Adour (dans le Sud-Ouest) à ceux de la Nouvelle-Zélande ». Ajoutez à cela des connaissances précises sur les associations alimentaires à éviter, sur les bonnes graisses à privilégier ou encore sur la régulation de l’indice glycémique et vous obtiendrez un repas bienfaisant boosté par la bonne humeur de l’équipe !

Contributeurs

  • Auteur : Maëva Terroy / Jeanne Bourdier
  • Photos : Maud Argaïbi
Image Ecotable
Image Ecotable
« On a toujours une option 100 % végétale au menu et on a deux super cheffes véganes derrière les fourneaux. »

La Mirande

Découvrir une autre histoire