La Maison Bleue

Néo-bistrot et recettes créatives.

7, Place Franz Liszt 75010 Paris

www.lamaisonbleue.paris

À la maison bleue, il y a toujours quelque chose qui frétille dans les marmites pour régaler les visiteurs à l’improviste. Accueil sympathique, service en continue, déco personnalisée…
On s’y sent un peu comme à la maison.
  • F Flexitarien
  • TF Tupper friendly

En bref – Flexitarien, Tupper friendly

L'heure de se taper la cloche.

Il y a comme un air de vacances à la Maison Bleue. Bardages en bois blanc et bleu marine, bibliothèque remplie, clichés de famille accrochés au mur… Si ce restaurant respecte les codes de la tradition bistrotière – tomette et parquet patiné au sol, tables de bistrot et banquettes en skaï–, il possède un « je-ne-sais-quoi » qui nous donnerai envie d’y rester des heures, un livre à la main, un cocktail à base de gin made in France de l’autre. Dans l’assiette, on nous promet une cuisine faite maison, avec des produits parfois bio, souvent locaux et provenant le plus possible d’une agriculture française, idem pour les vins et les alcools forts.
La carte, éclectique – tout le monde doit y trouver son compte, ambiance maison de vacance oblige – navigue entre grands classiques traditionnels, comme la brouillade à la truffe et le pot-au-feu, et propositions contemporaines, plats veggie et cheeseburger en tête, de viande française bien sûr. « On fait très attention aux saisons. D’ailleurs, vous ne trouverez jamais de courgette ou de tomates dans nos plats en hiver ni même de bar sauvage pendant la période de frai », précise David, dont la transition écologique évolue au même rythme que celle de son restaurant. En plus d’inciter ses clients à apporter leur propres contenant pour la vente à emporter, de proposer des solutions pour les petits appétits et de privilégier les aliments fabriqués ou cultivés en France, il projette, dans les prochains mois, de doubler son approvisionnement en produits bio.

"On fait très attention aux saisons. D’ailleurs, vous ne trouverez jamais de courgette ou de tomates dans nos plats en hiver ni même de bar sauvage pendant la période de frai ".

" Avec une carte comme la nôtre, tout le monde s'y retrouve. On propose des plats à mi-chemin entre brasserie et bistronomie".
Narration Maëva Terroy - 29 Janvier 2019

Les Marmites Volantes - Montreuil

Découvrir une autre histoire