Le Relais de Vincey

Image Ecotable

Halte gastronomique dans les Vosges

33, rue de Lorraine, 88450, Vincey

www.relaisdevincey.fr

Ancien restaurant routier transformé en table gastronomique au fil de cinq générations de cuisiniers, le Relais de Vincey est une halte idéale pour qui souhaite découvrir le terroir vosgien. La carte s’est affranchie des traditionnels têtes de veau et autres escargots en persillade pour afficher des propositions plus modernes, où le produit local est toujours mis à l’honneur : ravioles d'omble chevalier crème d'oignon doux fumée, orties et œufs de brochet, variation de champignons façon “balade dans la forêt vosgienne” ou encore truite arc-en-ciel confite, lentilles et fenouil, sauce anisée. À moins d’une heure de Nancy, l’hôtel-restaurant se veut aussi familial dans l’accueil que contemporain dans le décor et dans l’assiette.
  • Vd Viande durable
  • L Locavore
  • Cc Circuit Court

En bref – Viande durable, Locavore, Circuit Court

Image Ecotable

C’est 60 ans après leur arrière-arrière-grand-père Jules que les jeunes cousins Victor Grimon (22 ans) et Léo Toussaint (28 ans) ont repris les rênes du restaurant. Le premier, passé par le Bristol, le Georges V et plus récemment par les cuisines du chef engagé Laurent Petit au Clos des Sens, cherche à être identifié dans la région comme une référence de cuisine gastronomique locavore. Grâce à des plats goûteux et colorés, il insuffle un vent de fraîcheur dans les assiettes du Relais. “Avec Léo, mon cousin qui est responsable de la pâtisserie, on mûrissait ce projet de reprendre le restaurant, et aujourd’hui on prend nos marques pour apprendre à travailler ensemble.” Le duo rivalise de créativité en puisant dans les ressources locales, dont les fleurs et herbes aromatiques du grand jardin de l’hôtel. Bourrache, tagète, pensée, sauge ananas ou capucine viennent égayer et parfumer vinaigres, macérations, huiles infusées et autres préparations végétales. “On a installé des ruches dans notre potager, on a mis des bacs à compost pour valoriser les déchets verts du jardin et de la cuisine”, raconte Victor. Son rêve ? Installer une serre à agrumes, et développer le potager pour récolter demain encore plus de fruits de leur propre jardin.

Image Ecotable

« On aime faire changer d’avis aux clients. Par exemple, la plupart d’entre eux n’étaient pas prêts à manger de l’ortie jusqu’à ce qu’on leur fasse goûter.»

Image Ecotable
Image Ecotable
«On travaille à 100 % avec des poissons d’eau douce et de piscicultures du lac Léman : écrevisses, féra, omble, perche, brochet, carpe… On souhaite prouver que ce n’est pas impossible de proposer une cuisine locale.»
Image Ecotable
Narration Laurène Petit - Photographie Stéphanie Lorrain
July 16, 2021

Belle Lurette

Découvrir une autre histoire

Image Ecotable