La Cantine Arkose Bordeaux

170 Cours du Médoc, 33300, Bordeaux

Zéro-déchet, Contenant accepté

Image Ecotable

Cuisine du monde à l’accent local

À Bordeaux, Arkose n’aurait pas trouvé mieux qu’un chai centenaire de 1 200 m² dans le quartier des Chartrons pour installer son concept de tiers-lieu. Son restaurant, ouvert à tous, a la chance d’avoir aux commandes un chef brillant et très engagé qui privilégie les produits de qualité bio et locaux autant que possible. Proposer des burgers un jour, des lasagnes le lendemain et de la langue de veau le surlendemain, c’est ce qui enchante le plus le chef à la cuisine originale et éclectique, et qui cherche toujours à placer le végétal au cœur de l’assiette.

À propos

  • Prix moyen : 15€
Image Ecotable
Image Ecotable
« Dans le monde de la restauration, on bouge beaucoup… Quand on travaille dans un restaurant dans lequel on peut s’engager, c’est vraiment beau. C’est un peu le cas de tous les chefs qui ont intégré Arkose, ils sont tous dans le même esprit. »

Avec son accent italien, le chef Lorenzo livre sa vision de la cuisine responsable avec passion. Pour cet originaire de Peruja en Lombrie, Arkose est devenu au fil du temps une « seconde famille ». Il passe de la cuisine aux blocs d’escalade pour son plus grand plaisir. Le chef globetrotteur n’a de cesse d’affiner ses recherches de produits bio et locaux. C’est qu’il a mis pied à terre dans une région foisonnante de produits. « L’Aquitaine est l’une des plus belles régions gastronomiques du monde, on a absolument tout et de très bonne qualité », explique-t-il. Parmi ses fournisseurs, on trouve des coopératives agricoles comme « Manger bio sud-ouest » ou le « Pré vert » pour les viandes et la volaille. C’est certainement cet amour pour les produits qui donne au chef une inspiration sans faille. « Sans bon produit, on ne peut pas faire de bonne cuisine ». Avec émotion, il raconte comment sa grand-mère italienne, sa belle-mère franco-vietnamienne ou encore les nombreux cuisiniers qu’il a côtoyés à travers l’Europe ont suscité chez lui l’émerveillement. Cette originalité touche très certainement la clientèle du restaurant qui accorde une « confiance aveugle » envers le chef et son équipe. Qui aurait pensé déguster une telle cuisine dans une salle d’escalade ?

Contributeurs

  • Auteur : Food & Com / Jeanne Bourdier
Image Ecotable
Image Ecotable
« Rien qu’avec une cuisine de légumes, on pourrait varier tous les jours pendant toute la saison. Légumes, légumineuses... tout ce qui est purement végétal je prends un grand plaisir à le cuisiner. »
Image Ecotable

Le Relais

Découvrir une autre histoire