logo

La Cantine Arkose Toulouse

Zéro-déchet, Contenant accepté

Chill et cuisine responsable

Depuis 2013, le concept Arkose a fait des petits à travers la France. À Toulouse, c’est dans un hangar de 1700 m² que le blockpark a pris ses quartiers. Ce qui surprend lorsqu’on y pénètre, c’est bel et bien l’ambiance de son espace restauration niché aux abords des blocs. Cultivant l’hédonisme, ce lieu de vie propose une cuisine simple, locale et de saison, séduisant tout autant les grands sportifs que les gens de passage. Au menu, une carte réduite et évoluant au gré des saisons qui valorise le travail des producteurs régionaux responsables. L’objectif du chef : toujours plus de propositions végétariennes et moins de viande. Ne soyez donc pas surpris de découvrir à Arkose une choucroute végétarienne ou encore une saucisse de Morteau végétale !

Le restaurant d’Arkose Toulouse ne déroge pas au concept fondateur : proposer une cuisine écoresponsable. Soumis à une charte de qualité, le chef, Jasmin Plawiak, a carte blanche en ce qui concerne l’approvisionnement des denrées. Cuisinier depuis l’âge de 25 ans, c’est le hasard qui l’a conduit aux fourneaux d’Arkose, mais aussi sa sensibilité pour l’écologie, l’une des valeurs fondatrices du concept. Sans futilité, la cuisine d’Arkose Toulouse préfère la qualité des produits à une confection sophistiquée. Tout est souci de cohérence à Arkose et bien que le concept soit davantage connu pour la salle d’escalade, le chef ne manque pas de convictions et d’idées pour aller au bout d’une démarche éthique. « La cuisine écoresponsable n’est pas assez abordée en formation… D’où l’importance de défendre haut et fort ses idées ! » s’exclame-t-il. À terme, il espère se fournir entièrement de légumes biologiques, transformer la carte plus régulièrement et proposer du poisson issu d’une pêche durable !

Infos pratiques

lacantine.arkose.com

A propos

Prix moyen : 13,50€

Contributeurs

« Le bœuf de nos steaks hachés est élevé tout près d’ici. Bien que le concept d’Arkose soit national, c’est plus cohérent de s’approvisionner régionalement, en faisant travailler des producteurs de façon qualitative. »

« Nous avons trouvé un producteur d’huile d’olive bio dans le Tarn, tout près d’ici. Cela permet d’éviter d’aller s’approvisionner en Italie ou sur la Côte d’Azur. »

Le Clos des Sens

Découvrir une autre histoire