La Maison Tourangelle

9 Route des Grottes Petrifiantes, 37510, Savonnières

Locavore, Zéro-déchet, Pêche Durable, Circuit Court

Image Ecotable

Œuvrer pour le terroir

Transformée en restaurant gastronomique il y a 17 ans, La Maison Tourangelle est une référence dans la commune de Savonnières, près de Tours. Durant toutes ces années, elle n’a jamais manqué d’honorer son terroir avec fierté. L’apparence traditionnelle de sa bâtisse classée, datant du 18ème siècle, laisse place à une décoration contemporaine et feutrée où les assiettes, orchestrées par un chef passé chez Ducasse, Georges Blanc et Bernard Loiseau - entre autres - se distinguent par leurs saveurs franches et leur touche de croquant. Dégustés face au Cher : sandre au beurre blanc d’échalotes grises, haricots verts et salpicon de poires à cru ; fraises remontantes et framboises marinées dans un miel de sapin, surmontées d’une crème yaourt au safran de Touraine. Une ode à la cuisine traditionnelle locale réalisée au cordeau.

Image Ecotable
Image Ecotable
« Lorsque c’est la pleine saison du petit pois, on en met à la carte. Quand il n’y en a plus dans le jardin du maraîcher, on arrête. On ne cherche pas à forcer les choses ».

Frédéric est un homme du cru. Il est né en Touraine, y a grandi, y a ouvert son restaurant et revendique « cuisiner pour le vin ». « Pour moi, bien manger c’est associer le mets et le liquide », assure-t-il. Pour que ses clients apprécient les vins au même niveau que sa cuisine, le chef s’impose une règle qu’il juge primordiale : ne jamais créer un plat réunissant plus de trois saveurs dominantes. « Au-delà, le palais sature. Avoir beaucoup de notes très marquées dans un plat, c’est tuer le potentiel du vin qui accompagne ce mets », ajoute-t-il. Trop d’informations, tue l’information. Pour lui, il faut aller à « l’essentiel », dans la construction du repas comme dans le choix des aliments. Et l’essentiel, il le trouve autour de chez lui, sans déployer de grands moyens pour faire venir les produits d’ailleurs. Il le voit aussi dans l’organisation d’un service chaleureux et sans fioritures. Et il en fait une philosophie empreinte de bon sens : aller vers l’essentiel, c’est aussi supprimer le superflu, ne pas gâcher. Donner une partie des déchets organiques à un éleveur proche et composter le reste ; installer un osmoseur d’eau pour la vaisselle et mettre en place un système de récupération des eaux usagées pour arroser les espaces verts du domaine ; et enfin, ne proposer qu’une sélection de vignerons qu’il a au préalable rencontré.

Contributeurs

  • Auteur : Maëva Terroy
  • Photos : Elisabeth Froment
Image Ecotable
Image Ecotable
« Au restaurant, il y a un vrai esprit de famille et notre personnel nous suit depuis des années. On essaie de leur faciliter la vie comme on peut. L’important pour nous, c’est qu’ils se sentent bien. Car finalement, la pérennité d’une maison aujourd’hui passe par la fidélité du personnel ».
Image Ecotable

PSOMI - 11H59

Découvrir une autre histoire