La Résidence

Ground Control, 81 Rue du Charolais, 75012, Paris

Contenant accepté

Image Ecotable

Une gastronomie venue d’ailleurs

Véritable tremplin, La Résidence donne carte blanche à des cuisiniers réfugiés confirmés ou en herbe souhaitant se lancer dans la restauration en France. Premier restaurant du Refugee Food Festival, La Résidence est aujourd’hui installée à Ground Control, tiers-lieu convivial implanté dans le 12ème arrondissement parisien. Au menu, une carte courte, inspirée des origines mauritaniennes, éthiopiennes, nigériennes et érythréennes des chefs. Que l’on commande au comptoir intérieur ou depuis le foodtruck extérieur, on y déguste ainsi mafés d’aubergines, sandwiches Dibi ou encore l’emblématique poulet yassa dont La Résidence doit en partie sa renommée.

Infos pratiques

À propos

  • Prix moyen : 6,50-13,50€
Image Ecotable
Image Ecotable
« La plupart des producteurs avec qui l’on travaille sont installés à moins de 100 km de nous. Nos pommes de terre viennent de Picardie, notre poulet fermier est estampillé Label Rouge et on choisit nos fruits et légumes bio autant que possible. »

L’équipe du Refugee Food Festival aime les challenges lorsqu’il s’agit de défendre une cause qui lui est chère. Depuis 2018, leur Résidence, un comptoir alimentaire installé à Ground Control, donne aux réfugiés l’opportunité de se perfectionner au métier de cuisinier. L’objectif ? Laisser les rênes d’un restaurant à ces hommes et femmes souhaitant diriger leur propre établissement et leur permettre de mettre en avant leur identité culinaire plutôt que leur situation sociale ou politique. « Nous souhaitons que les gens comprennent qu’en Syrie comme dans d’autres pays en crise, il y a, en parallèle des guerres, une culture et une histoire à mettre en avant », confie Louis, co-fondateur de l’initiative. Altruiste à tous les niveaux, La Résidence a également mis en place une carte de fidélité solidaire, s’engageant à offrir un repas à une association après dix passages sur le stand. De plus, l’enseigne soutient les personnes en quête d’horizon plus serein grâce aux repas suspendus. Le principe ? Payer d’avance une entrée, un plat ou un dessert et ainsi permettre à des personnes dans le besoin d’en bénéficier. « On essaie d’être engagés au sens large », poursuit Louis. « On a notamment noué un partenariat avec un foyer du 12ème arrondissement parisien à qui l’on redistribue des repas. » La Résidence, une vraie leçon de bienveillance.

Contributeurs

  • Auteur : Maëva Terroy / Jeanne Bourdier
  • Photos : Fred Haury
Image Ecotable
Image Ecotable
« On pousse le Ground Control à passer d’une vaisselle biodégradable à une vaisselle en ‘dur’ et on a noué un partenariat avec un foyer du 12ème arrondissement parisien à qui l’on redistribue des repas. »
Image Ecotable

Faggio

Découvrir une autre histoire