Le Cloître

Les jardins du Cloître, restaurant à impact social et environnemental.

Boulevard Madeleine Rémusat, 13013 Marseille, Marseille

www.lecloitre13.fr

Au nord de Marseille, au cœur d’un Cloître réhabilité de 6000 mètres carrés et plus de 6 hectares de terrain, le restaurant « Les Jardins du Cloître » fait rimer engagement social et environnemental. Ouvert le midi, du lundi au vendredi, et ponctuellement pour des soirée Jazzstronomie, le restaurant sert une cuisine responsable et abordable.
  • WB Wanna bio
  • L Locavore
  • Z Zéro-déchet
  • TF Tupper friendly

En bref – Wanna bio, Locavore, Zéro-déchet, Tupper friendly

Ouvert au printemps 2019, le Cloître est devenu un pôle d’entrepreneuriat et d’innovation sociale avec un objectif : engager et former des jeunes en difficulté face à l’emploi. Les Jardins du Cloître ont montré l’exemple et pas seulement en termes d’embauches, « Le restaurant approche le zéro déchet. Aujourd’hui seul un sac poubelle de cent litres part dans le conteneur de rue chaque semaine » explique Arnaud Castagnede, co-fondateur et directeur du Cloître. Non seulement le restaurant assure un tri méticuleux et le compost de ses déchets, mais il lutte contre la pollution plastique - avec Yoyo plateforme de récompense collaborative du tri.

Exit les couverts d’argents, l’esprit du lieu est à la décontraction et à une qualité dans l’assiette accessible, dans un cadre agréable. La cuisine bistronomique des Jardins du Cloître se veut conviviale et sans chichi, ce qui n’empêche pas la carte d’être co-signée par le chef étoilé Michel Portos, associé du restaurant. On y mange, par exemple, et en saison, de délicieux beignets de fleurs de courgettes, des salades végétariennes ou encore un sauté de veau aux olives. L’ensemble des produits sont bio ou issus de l’agriculture raisonnée et sont livrés frais dans les cuisines. « Nous essayons de nous fournir dans un rayon de 250 km. Par exemple, nous n’avons pas de champagne à la carte mais de la blanquette de Limoux, un vin pétillant de Languedoc-Roussillon », développe Arnaud. Quant aux produits lointains que sont le café, le chocolat ou encore la vanille, les commandes sont passées auprès de fournisseurs bio et équitables. Enfin, dans un souci de pédagogie d’abord et afin de rendre tangible le lien à la nature de la fourche à la fourchette, Le Cloître a installé une ferme urbaine au pied du restaurant.

« Nous essayons de nous fournir dans un rayon de 250 km. Par exemple, nous n’avons pas de champagne mais de la blanquette de Limoux, un vin pétillant de Languedoc-Roussillon. »

« Le restaurant approche le zéro déchet. Aujourd’hui seul un sac poubelle de cent litres part dans le conteneur de rue chaque semaine »
Narration Marion Favre - Photographie Rija
11 Novembre 2019

Le Zèbre Vert

Découvrir une autre histoire