Love Me Cru

Un micro resto pour un repas autour du cru

44 rue Tourtille, 75020, Paris

Adresse de poche du quartier de Belleville 100 % bio, végane et crudivore. Un lieu boosté au végétal où cuisine saine rime avec gourmandise. Parfait pour un repas sur le pouce, pour un ravitaillement en fruits et légumes bio et pour un échange engagé.
  • Vegg 100% Veggie
  • Veg 100% Vegan
  • Bio Biologique
  • TF Tupper friendly

En bref – 100% Veggie, 100% Vegan, Biologique, Tupper friendly

David - Gérant de chez Love Me Cru

Difficile d’imaginer que l’on puisse faire autant de choses dans un espace aussi petit. Derrière le comptoir de sa cantine bio, David, végane et crudivore averti, s’engage auprès de sa clientèle à ne proposer que des petits plats sains cuisinés avec bon sens. Adepte du zéro déchet, il recycle une quantité d’aliments au quotidien, à commencer par les épluchures de banane qu’il déshydrate puis broie avant de s’en servir comme farine dans certaines de ses pâtisseries. Pour la vente à emporter, il privilégie la consigne ou à défaut, les contenants compostables.

Soucieux de réduire au maximum l’impact environnemental de son havre végétal, il cuisine au gré des arrivages et des saisons. À la carte, on trouve des wraps aux saveurs explosives, garnis de fruits et légumes croquants rehaussés de zestes de citron, de gingembre et de graines de sésame. Mais aussi des jus pressés à froid, des soupes parsemées de graines qu’il fait germer lui-même, du lait de noix de cajou maison…

Il prépare tout, souvent à la minute, préservation des nutriments oblige. Une cuisine sensée et bienveillante qu’il a découvert sur le tard, à l’approche de la quarantaine. « Longtemps nourri à la malbouffe, j’ai décidé de revoir complètement ma manière de consommer. La première porte d’entrée, ça été le cru. Puis l’éviction de chair animale s’est imposée naturellement, tout comme les réflexes écologiques. Au bout de quelques semaines à peine, mes kilos en trop sont partis, une énergie folle s’est rapidement faite ressentir et j’ai même retrouvé l’instinct. C’est cette sensation de bien-être permanente que je souhaitais partager en ouvrant Love me cru ». On est prêts à parier que les plus dubitatifs du cru y retourneront.

Qui l’eut cru ?

Le spécial Wrap de Belleville

«Longtemps nourri à la malbouffe, j’ai décidé de revoir complètement ma manière de consommer. La première porte d’entrée, ça été le cru. Puis l’éviction de chair animale s’est imposée naturellement, tout comme les réflexes écologiques.»

«C’est cette sensation de bien-être permanente que je souhaitais partager en ouvrant Love me cru»
Narration Maeve AT - 27 Janvier 2018

Chez Foucher Mère & Fille

Découvrir une autre histoire